Image thumbnail

Planification stratégique bioalimentaire

Plan de développement bioalimentaire de l’Outaouais 2020-2025

À la Table agroalimentaire de l’Outaouais (TAO), nous concertons les acteurs bioalimentaires de la région. Ainsi, nous établissons et gérons une planification pour le secteur. À l’automne 2018, à son échéance, nous avons décroché une enveloppe pour la renouveler1. À l’hiver 2019, nous avons initié la démarche dans le cadre de laquelle nous avons réalisé :

  • une analyse documentaire (17 outils de planification des territoires);
  • des observations dans les assemblées générales de producteurs de la région (109 participants);
  • des questionnaires destinés aux entreprises et aux partenaires (115 et 20 répondants);
  • un sondage à l’intention des consommateurs (62 répondants);
  • une tournée de consultations (136 participants).

Le 13 mars, nous avons organisé le Forum bioalimentaire de l’Outaouais. À cette occasion, nous avons présenté le bilan de la mouture précédente, et le diagnostic et les enjeux du secteur aux 40 acteurs présents. Aussi, nous avons validé la vision :

Bâtir l’avenir : Vers une agriculture forte et durable, en Outaouais, du champ à l’assiette… à la terre.

Poser les bases d’un secteur bioalimentaire fort et durable, en Outaouais, qui offre des produits diversifiés, de proximité, respectueux de l’environnement, sains et accessibles à tous et à toutes, pour des collectivités dynamiques et en santé.

En d’autres mots, s’assurer de la viabilité économique, environnementale et sociale du secteur bioalimentaire de la région.

Pour terminer, nous avons recueilli des commentaires et des idées en lien avec notre plan d’action. Nous les mobiliserons pour le compléter dans les prochaines semaines. Nous vous informerons lorsque le Plan de développement bioalimentaire 2020-2025 sera parachevé. D’ici là, pour toute question, n’hésitez pas à contacter Aurélie Boyer par courriel.

1 La démarche a été financée par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation dans le cadre du programme Territoires : Priorités bioalimentaires.