Avoir son fermier de famille: une savoureuse façon de croquer l’Outaouais

Avoir son fermier de famille: une savoureuse façon de croquer l’Outaouais

Geneviève Grossenbacher, fermière de famille bio, Notre petite ferme

Permettez-moi de vous raconter comment j’ai découvert ma passion pour mon métier. Étudiante, j’étais préoccupée par les enjeux découlant du système agroalimentaire conventionnel: insécurité alimentaire, disparition de fermes familiales, pressions environnementales énormes, augmentation des maladies alimentaires chroniques, etc. Cherchant une façon plus durable de m’alimenter, je découvris vite l’agriculture soutenue par la communauté (ASC). C’est ainsi qu’un certain mois de juin, je reçus mon premier panier bio regorgeant de savoureux légumes cultivés par mon fermier de famille et livré près de chez moi. Tant de fraîcheur, de goût et de diversité... ce fut le coup de foudre! Je voulais désormais devenir fermière de famille.

L’ASC, comment ça fonctionne?

L’ASC est un concept où les citoyens deviennent « partenaires » d’une ferme en début de saison, en échange duquel ils reçoivent, pendant 12-22 semaines, un panier contenant de 6 à 12 variétés de légumes biologiques fraîchement cueillis, livrés à un point de chute près de chez eux. Au Québec cette année, près de 80 fermes du réseau ASC coordonné par Équiterre, dont 5 en Outaouais, livreront leurs légumes frais dans 371 points de chute dispersés dans 13 régions, desservant ainsi 35 000 Québécois.

Offrant des aliments à la fois locaux et biologiques, les paniers nous évitent d’avoir à choisir entre l’un et l’autre. Le contenu du panier nous permet de manger selon les saisons et de découvrir certains légumes moins connus. D’ailleurs, Équiterre, ainsi que la plupart des fermiers de famille, proposent des recettes sur leur site Internet pour savourer pleinement les légumes offerts.

Au-delà de goût: mangeons notre paysage

Au-delà de la saveur, du goût et du bonheur inégalé de déguster des produits frais d’ici, l’ASC permet de sauvegarder notre paysage et notre patrimoine agricole. Les fermes ASC du réseau d’Équiterre, toutes certifiées biologiques ou en voie de l’être, cultivent sur des petites surfaces, et ce, dans le respect de l’environnement, tout en générant, en moyenne, plus d’emplois que les fermes conventionnelles de même taille. Les fermes ASC ne font pas que nous nourrir, elles contribuent au rayonnement des régions et s’intègrent harmonieusement dans nos paysages. Soutenir un fermier de famille, c’est donc aussi un acte de conservation- de la terre, de l’agriculture et de l’économie locale, toutes trois menacées par la mondialisation de notre alimentation. En devenant partenaires ASC, nous « mangeons notre paysage! » nous protégeons directement le type d’agriculture que nous voulons côtoyer.

Comment trouver son fermier de famille?

Pour trouver le point de chute le plus près, il suffit de se rendre sur le site d’Équiterre et de communiquer directement avec la ferme pour s’inscrire dès fin mars, car les places disponibles se remplissent vite. N’hésitez pas à visiter les fermes ASC de votre région lors d’activités à la ferme (fête des récoltes, journées bénévoles, etc.); une visite vous séduira! D’ailleurs, vous êtes les bienvenus à Notre petite ferme le 16 septembre prochain lors de notre journée porte ouverte.

Outaouais Gourmet Way - Find the gourmet within you!
Aliments du Québec - Toujours le bon choix Développement économique Canada pour les régions du Québec