Aliment vedette: Les courges et citrouilles

Aliment vedette: Les courges et citrouilles

Geneviève Savard - Chargée de projets à la Table agroalimentaire de l'Outaouais

Il en existe de toutes les formes, toutes les tailles et toutes les couleurs. Certaines sont excellentes en potage d’autres dans des desserts et même que certaines peuvent délicieusement remplacer le traditionnel spaghetti. Vous l’avez bien deviné, on parle ici de courges et de citrouilles; fiers membres de la famille des cucurbitacées comptant plus de 120 espèces et plus de 800 variétés. Fait intéressant; les melons et les concombres sont les petits cousins des courges…

Un peu d’histoire…

Les courges puisent leur histoire dans la nuit des temps. En effet, on dit qu’elles seraient utilisées depuis plusieurs dizaines de milliers d’années partout à travers le monde, notamment en Amérique, en Inde, en Afrique et même de Polynésie. Il semblerait même que ce soit la première plante domestiquée dans le monde!

Si ce légume représentait un signe de fécondité pour les Chinois, il pouvait tout aussi bien être utilisé comme instrument de musique ou matériel de pêche en Amérique Latine. On raconte aussi que vers 1550, les Conquistadores espagnols adoptent ce légume pour sa richesse en vitamines C; essentielles pour contrer le scorbut. Également, le roi Louis XIV aurait fait pousser plus de cinquante variétés de courges dans le jardin royal en France.

Propriété

Remplie de Vitamines A, C, K, en fer et folate (vitamine participant à la fabrication de toutes les cellules du corps) la courge est un légume très riche en nutriment. Toutefois, on ne saurait dire si elle possède un véritable pouvoir antioxydant. Comme l’histoire le dit toutefois, on sait que les explorateurs en consommaient pour sa richesse en vitamines C, utile pour contrer le scorbut.

Variété de courges et citrouilles

Une entreprise en Outaouais se spécialise dans la production de courges et citrouilles bien que plusieurs autres fermes en produisent également. Chez Courges & cie, vous retrouverez plus de 100 variétés de courges et citrouilles. Leur site web regorge d’information à propos des courges. On y apprend d’ailleurs qu’il existe cinq grandes familles de courges.

  1. Les potagères : Caractérisé par un pédoncule anguleux et des feuilles rigides, il s’agit de la catégorie la plus représentée au jardin. On retrouve plusieurs variétés de citrouilles, les courgerons (courges poivrées), les courgettes, les courges spaghetti, les pâtissons et les patidous.
  2. Les courges musquées: Il s'agit des courges butternut, courge musquée de Provence, courge longue de Nice, courge pleine de Naples, sucrine du Berry. On distingue ses courges à leurs feuilles molles et leur calice très court.
  3. Les courges géantes : Il s’agit essentiellement du potiron, qui compte de très nombreuses variétés, dont certaines sortes de citrouilles (citrouille géante d’Atlantique), le potimarron, les giraumons. Même si leur feuillage possède sensiblement les mêmes caractéristiques que les courges potagères, leur pédoncule cylindrique les distingue des précédentes. Moins exigeante en chaleur que les courges potagères, elles se prêtent plus facilement à la culture dans les zones fraîches et produisent généralement de gros fruits.
  4. Les courges de Siam : Les courges de Siam sont des fruits ovoïdes, assez grands (de 2 à 5 kg). Ils sont verts à maturité, parsemés de taches plus claires qui rappellent un peu l'aspect de la pastèque (à ne pas confondre avec la coloquinte présentée ci-dessous). Le péricarpe est fin, mais très épais, la chair est blanche et tendre, et les graines sont noires
  5. Les courges ayotes : Ce nom désigne en français de nombreuses courges, ou cucurbitacées diverses et variées, mais il s’agit en fait d’une espèce particulière, Citrullus colocynthis, cultivée dans les pays tropicaux comme plante médicinale uniquement, car sa chair est amère et toxique. Le fruit ressemble également à une pastèque, de couleur vert foncé panachée de jaune clair, qui devient complètement jaune à maturité. Les petites coloquintes décoratives sont en réalité des formes de Cucurbita pepo (voir ci-dessus).

L’utilisation de la courge

Si la cuisson de ce gros légume peut en intimider certains, les courges et les citrouilles sont pourtant très simples à cuisiner. On cuit majoritairement les cucurbitacées au four car cette méthode concentre les sucres et le goût, mais on peut également les faire bouillir ou même les cuire au micro-onde.

Essayez cette surprenante recette de mini-pâtissons aux tomates séchées. Un délice!

Pour plus d’information, référez-vous au site Internet de Courges & cie

Récolte et conservation :

Au Québec, on récolte les courges du mois d’août au mois de novembre. De nombreuses fermes partout en province vous offre la possibilité de vous rendre directement dans les champs afin de choisir vous-même votre courge ou citrouille. Gageons que vos tout-petits raffoleront de cette sortie hors du commun!

Pour conserver vos courges le plus longtemps possible, on vous suggère de les garder dans un endroit sec et sombre. On oublie tout de suite le frigo qui est beaucoup trop humide! Dans un bon environnement, les courges et citrouilles se garderont de 1 à 6 moins dépendamment de la variété.

Sources :

Agence d'information agricole romande : http://www.agirinfo.com/

Courges & cie : Comment cuisiner les courges et recette de mini-pâtissons aux tomates séchées

Passeportsanté.net: Courges

MAPAQ: Les fruits et légumes du Québec À volonté!

Gerbeaud.com: Récolter et conserver les courges

Outaouais Gourmet Way - Find the gourmet within you!
Aliments du Québec - Toujours le bon choix Développement économique Canada pour les régions du Québec