Aliment vedette : Le fromage

Aliment vedette : Le fromage

Le fromage, quel délicieux aliment! Polyvalent, il peut être apprêté de toutes sortes de manières et à tout moment de la journée. Selon le site web Passeport santé, le terme « fromage » résulterait d’une interversion de deux lettres de l’ancien français « formage », dérivé du latin formaticum qui signifie « ce qui est fait dans une forme ».

De plus, toujours selon ce site, la légende raconte que le fromage aurait été découvert accidentellement par un nomade du Moyen-Orient. Afin de se sustenter durant la longue traversée du désert, il aurait rempli de lait sa sacoche. Au bout de quelques heures de course, voulant étancher sa soif, il se serait rendu compte que le lait s’était séparé pour donner d’une part un liquide clair et d’autre part une masse blanche solide. C’est que la sacoche, qui avait été fabriquée avec l’estomac d’un jeune ruminant, contenait des résidus de rénine, un enzyme coagulant ayant pour effet de faire cailler le lait. Ajoutons à cela la chaleur et le mouvement de la sacoche provoqué par les galops du cheval et l’on dispose de tous les éléments nécessaires à la fabrication du fromage.

Son histoire en sol québécois

Le fromage a été introduit en Amérique du Nord par les colons de la Nouvelle-France. Ceux-ci devinrent les précurseurs en matière de production fromagère. Il faut dire qu’à l’époque, c’était principalement des communautés religieuses qui s’occupaient de faire le fromage. À la fin du XIXe siècle, se trouvait à Saint-Denis-de-Kamouraska la toute première école fromagère en Amérique du Nord, qui laissera sa place en 1893 à l’École de laiterie de St-Hyacinthe, qui elle-même deviendra l’Institut de technologie agroalimentaire.

Composition et bienfait du fromage

Le fromage est issu de la fermentation du lait qui est notamment activée par des bactéries lactiques. Celui-ci contient des vitamines telles que la A, la B2 et la B12, ainsi que des minéraux comme le Phosphore et le Calcium.

On associe plusieurs bienfaits aux produits laitiers et plus particulièrement au fromage. Il semblerait que le fromage ait une incidence sur la prévention de l’ostéoporose, notamment sur la diminution de l’incidence des fractures et ce, plus particulièrement pour les personnes âgées. De plus, il contribuerait à la diminution de la tension artérielle grâce à son effet hypotenseur, ce qui signifie que le fromage permettrait de diminuer la pression artérielle.

On a tous déjà entendu que le fromage aiderait à la prévention de carie dentaire. Une étude réalisée sur des humains a démontré que le fromage a bel et bien un double effet bénéfique sur la santé bucco-dentaire. En effet, à cause de sa forte teneur en minéraux (calcium et phosphore) le fromage empêcherait la déminéralisation des dents. Également, la mastication du fromage permettrait l’activation de sécrétions dans la bouche, ce qui permettrait de diminuer le taux d’acidité et contribuerait en même temps à la minéralisation des dents.

Dernièrement, certaines études sur le fromage se contredisent, mais quelques-unes affirment que cet aliment aurait un effet protecteur contre le cancer du sein pour les femmes non-fumeuses. Il va sans dire que ce bénéfice est hypothétique, mais on ne manquera pas une occasion supplémentaire de déguster un délicieux fromage!

Comment servir les fromages

Peu d’aliments peuvent se vanter d’être d’aussi bon compagnon que le fromage. Que ce soit pour un 5 à 7 entre amis, pour une petite collation d’après-midi, un tête-à-tête en amoureux ou pour un traditionnel souper en famille, celui-ci saura s’agencer à toutes les occasions. Les fromages sont généralement servis dans un plateau avec d’autres aliments. Par exemple, vous pouvez les accompagner avec les classiques raisins, mais n’ayez pas peur d’oser et d’y aller avec d’autre fruits frais, des fruits séchés tels que des abricots ou même avec des noix. Toutefois, il est conseillé d’éviter les agrumes qui risqueraient de masquer le goût délicat du fromage dû à leur acidité. À titre de commodité, il est également conseillé de placer les fromages plus ferment qui auront besoin d’être coupé sur les bords du plateau tandis que les fromages friables devraient être au centre. Vous pourrez ensuite placer les fromages à pâte molle dans les endroits restants. Et voilà, vous obtiendrez un plateau de fromages digne des artisans qui les façonnent!

Selon le site web Fromage d’ici, pour que les fromages soient à leur meilleur, il est toujours préférable de les sortir du réfrigérateur environ une heure avant de les consommer. Cependant, vous aurez plus de facilité à réussir votre présentation si vous coupez le fromage pendant qu'il est encore froid.

Sources et articles à consulter:
http://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/EncyclopedieAliments/Fiche.aspx?doc=fromage_nu
http://fromagesdici.com/tout-sur-les-fromages/

Outaouais Gourmet Way - Find the gourmet within you!
Aliments du Québec - Toujours le bon choix Développement économique Canada pour les régions du Québec